Revue de presse (écrite)

Loterie vidéo et jeu en ligne: une mise risquée

Écrit par Annie Morin, Le Soleil (23-11-2011)

En ouvrant un site de jeu en ligne et en octroyant de nouveaux permis d'exploitation d'appareils de loterie vidéo, Loto-Québec mise sur les deux formes de jeu les plus susceptibles de créer la dépendance


Un nouveau jeu pour remplacer le bingo

Écrit par Simon Granger, Le Courrier de Saint-Hyacinte (_/11/2010)

Les organismes qui bénéficiaient anciennement du financement de la Maison du bingo maskoutaine retrouveront une partie de ces fonds grâce au Kinzo, un nouveau jeu lancé par la Société des bingos du Québec.


Loterie vidéo et jeu en ligne: une mise risquée

Écrit par Annie Morin, Le Soleil (23/11/2010)

En ouvrant un site de jeu en ligne et en octroyant de nouveaux permis d'exploitation d'appareils de loterie vidéo, Loto-Québec mise sur les deux formes de jeu les plus susceptibles de créer la dépendance.


Loto-Québec présente son casino virtuel

Écrit par Jean-François Codère, Rue Frontenac

Loto-Québec a officiellement présenté vendredi son nouveau casino virtuel (..) et, du même coup, une étude selon laquelle cette nouvelle offre de jeu «atteint les plus hauts standards de jeu responsable»


Étude sur le jeu pathologique — Des résultats inquiétants

Écrit par Charles Poulin, Rue Frontenac

Les conclusions d’une nouvelle étude sur le jeu pathologique menée par des chercheurs québécois inquiètent les membres de la coalition Étique pour une modération du jeu (EmJEU).


L’ouverture d’un nouveau salon de jeux de Loto-Québec suscite des craintes

Écrit par Valérie Dufour, Rue Frontenac

L’ouverture prochaine par Loto-Québec d’une salle de jeux de 400 places où l’on pourra boire de l’alcool en jouant en plein cœur de Montréal suscite les craintes des responsables de la santé publique de la région métropolitaine.


PokerStars No Longer Accepting Washington Cash Play On Site

Écrit par Earl Burton, Poker New Daily (30/09/2010)

After a decision from the state’s Supreme Court regarding the legality of a law set in place four years ago, the top online site in the poker industry, PokerStars, has made the move to no longer accept cash players from the state of Washington.

PokerStars n'accepte plus de clients résidant dans l'État de Washington en raison d'une décision de la Cour suprême de cet état américain. Earl Burton cite des extraits du courriel que PokerStars envoyé à ses clients.

Jeu en ligne : le pari risqué de Loto-Québec

Écrit par Steve Proulx, Les Affaires (22/09/2010)

Malgré des revenus potentiels difficiles à évaluer et des coûts sociaux encore plus impondérables, Loto-Québec va de l'avant avec son offre de jeu sur Internet. -La société d'État lancera cet automne, à une date non dévoilée, des jeux en ligne de poker, de blackjack ainsi que des paris sportifs.


L'État créera-t-il de nouveaux adeptes pour les sites privés ?

Écrit par Steve Proulx, Les Affaires (22/09/2010)

Pour sa nouvelle plateforme de jeu en ligne, Loto-Québec veut s'inspirer des mesures de jeu responsable mises en place en 2006 par la loterie nationale suédoise Svenska Spel. Le jour du lancement de son site de jeu, la Svenska Spel a gagné 25 % du marché du jeu en ligne... en moins de quatre heures !


Jeu en ligne — Loto-Québec a utilisé de faux prétextes

Écrit par Valérie Dufour, Rue Frontenac (16/09/2010)

Loto-Québec a fait légaliser le jeu en ligne sous de faux prétextes, soutient un expert en jeu pathologique associé au site jeuenligne.ca. Celui-ci a analysé les quelque 2000 sites qui existent sur le marché canadien et il en conclut que ces sites sont pour la plupart légitimes et réglementés.


Hausse des remises de Loto-Québec: plus d'accros en ligne?

Écrit par Marie-Josée Nantel, Le Soleil (04/08/2010)

(Québec) En s'engageant à remettre aux joueurs une plus grande part de leurs mises lorsqu'ils pourront parier en ligne cet automne, Loto-Québec pourrait engendrer plus de joueurs pathologiques qu'avant, avance Jean Leblond, un docteur en psychologie spécialisé dans la dépendance au jeu.

Jeux d’argent en ligne: l’ACEF dit non à Loto-Québec

Écrit par rédaction, Écho du Nord (04/03/2010)

Les jeux d'argent en ligne sont beaucoup plus dangereux que toutes les autres formes de jeu d'argent.» C’est ce que soutient l'ACEF des Basses-Laurentides, l’organisme régional de défense et de protection des consommateurs, qui se joint entre autres aux directeurs de santé publique du Québec pour mettre en garde le gouvernement contre le projet de site de jeux d'argent en ligne annoncé envisagé par Loto-Québec. L'accessibilité illimitée, l'anonymat de l'Internet, le paiement électronique et la rapidité sont, selon l’ACEF, des caractéristiques très propices à la perte de contrôle pour les adeptes des jeux en ligne (...)


Une coalition interpelle Québec sur le jeu en ligne

Écrit par Lise Bergeron, Protégez-vous (17/02/2010)

Les 18 directeurs de santé publique du Québec demanderaient au gouvernement de réviser sa position jeudi au cours d'une conférence de presse. Les directeurs de santé publique iront vraisemblablement dans le même sens que la coalition EmJEU, qui estime que le gouvernement est allé beaucoup trop vite dans ce dossier. «Il faut surseoir immédiatement cette décision et créer un organisme indépendant qui se chargera de coordonner les activités. Que Loto-Québec soit juge et partie dans ce dossier est inacceptable», dit son porte-parole, Alain Dubois.


[Étatisation des jeux en ligne: Québec joue gros|http://www.ruefrontenac.com/nouvelles-generales/55-enjeux/17689-nouvelles-jeux-loto-quebec

Écrit par Gabrielle Duchaine, RUE FRONTENAC (09/02/2010)

L'étatisation des jeux d'argent en ligne par Loto-Québec fera des milliers de nouveaux adeptes et augmenterait de façon importante le nombre de joueurs à problèmes, si on en croit ce qui est arrivé en Suède après que le poker et d'autres jeux sur Internet eurent été pris en charge par l'État (...)


Lancement d'une pétition pour s'opposer aux jeux en ligne de Loto-Québec

Écrit par Lia Lévesque, Presse Canadienne (09/02/2010)

MONTRÉAL — Les opposants aux jeux d'argent en ligne de Loto-Québec n'ont pas tardé à se manifester; ils viennent de lancer une pétition qui est accessible au public sur le site de l'Assemblée nationale. - La coalition EMJEU (Ethique pour une modération du jeu) vient en effet de lancer sa pétition dénonçant le projet de Loto-Québec de se lancer dès septembre prochain dans le domaine du pari sportif et du poker en ligne. D'ailleurs, selon EMJEU, ce projet qui est appuyé par le ministre des Finances, Raymond Bachand, n'est ni plus ni moins qu'un casino sur Internet (...)


Une pétition pour stopper Loto-Québec

SRC, (09/02/2010)

C'est par une pétition que les membres de la Coalition EMJEU (Éthique pour une modération du jeu) tentent maintenant de se dresser contre le gouvernement du Québec et Loto-Québec (...)


Jeu en ligne: une pétition pour arrêter Loto-Québec

Écrit par Olivier Caron, Branchez-Vous (09/02/2010)

La Coalition EMJEU (Éthique pour une modération du jeu) veut empêcher le gouvernement et Loto-Québec d'aller de l'avant avec le projet de jeu en ligne (...)


Poker en ligne: des groupes dénoncent le glamour et l'illusion

Écrit par Guy Benjamin, Le Soleil (04/02/2010)

(Québec) La notion de hasard dans le poker est trop souvent négligée ou totalement escamotée, et c'est ce qui en fait un jeu dangereux. Telles sont les craintes exprimées par les dirigeants de deux maisons de thérapie pour joueurs compulsifs de la région de Québec


Jeu en ligne : moratoire sur l'implantation réclamé

Écrit par Valérie Dufour, RUE FRONTENAC (16/04/2010)

Joignant leurs voix à celles des nombreux autres organismes et groupes de soutien aux joueurs compulsifs, l’Association pour la santé publique du Québec et l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec ont demandé ce matin au gouvernement québécois de reporter d’un an le projet d’implantation du jeu en ligne par Loto-Québec.


Jeu en ligne: la demande d'un moratoire s'amplifie

Écrit par Sara Champagne, La Presse (16/04/2010)

Deux autres organisations se joignent à une dizaine de groupes et associations réclament au gouvernement un moratoire sur le projet de Loto-Québec d'exploiter un site de jeu en ligne. «Dans le meilleur des mondes, on souhaiterait que le jeu en ligne ne se développe pas au Québec, mais à défaut d'obtenir cette demande pourquoi ne pas s'asseoir et analyser les risques en tenant compte des lois existantes», a affirmé la présidente de l'Association pour la santé publique du Québec (ASPQ), Lucie Thibodeau, en point de presse ce matin.


Projet de jeux en ligne: la santé publique demande un moratoire

Écrit par Sara Champagne, La Presse (06/04/2010)

L'Institut national de la santé publique du Québec (INSPQ) se range derrière les 18 directions de la santé de la province qui réclament «un moratoire» sur le projet de Loto-Québec d'exploiter un site de jeux d'argent sur l'internet. Pour en venir à cette conclusion, le centre de référence provincial de santé publique s'est penché sur les jeux en ligne dans plusieurs pays, dont la Suède, où une étude a démontré que la majorité des joueurs n'avaient jamais joué en ligne avant de s'y initier sur le site d'État.

Note: Ce texte scientifique réalisé avec beaucoup de rigueur intellectuelle est disponible dans sa version PDF sur les sites de la Santé Publique de Montréal et sur celui de l'INSPQ: http://www.santepub-mtl.qc.ca/jeu/pdf/MemoireDRSPjeuenlignemars2010f'.pdf

Loto-Québec en ligne: le gouvernement a soif… d’argent!

Écrit par France Paradis, Journal du Lac St-Jean

À la veille du budget provincial, Québec cherche par tous les moyens possibles à augmenter ses revenus afin de faire face aux nombreuses dépenses à venir. Et, quand on dit tous les moyens, on peut même imaginer facilement l’intention presque « immorale » de donner le feu vert à Loto-Québec de prendre sa place sur l’échiquier controversé du jeu en ligne. (...)


Jeux d'argent sur Internet: pour ou contre?

Écrit par Christian Lamontagne, Passeport Santé

Il y a une quarantaine d'années, les gouvernements d'un peu partout sur la planète se sont mis à créer des loteries nationales. Comme les gens pariaient déjà illégalement (au Canada, tous les jeux d'argent étaient criminalisés), les gouvernements ont cru qu'il serait préférable que l'argent qui s'en allait dans les poches des bookmakers aille plutôt dans les leurs. C'est ainsi que Loto-Québec est née en 1969. Peu à peu, les paris illégaux ont disparu ou sont devenus très marginaux.


Roulette russe

Entrevue de Elias Levy avec Amnon Jacob Suissa

Le nouveau site Web de jeux de hasard géré par Loto-Québec va accroître considérablement le nombre de joueurs compulsifs, avertit un spécialiste chevronné du phénomène des dépendances pathologiques, Amnon Jacob Suissa, qui vient de consacrer un essai très fouillé à cette problématique sociale épineuse. (...)


Certification de jeu responsable — Loto-Québec juge et partie?

Écrit par Valérie Dufour, RUE FRONTENAC (09/02/2010)

Loto-Québec a beau se vanter de détenir la plus haute certification mondiale en jeu responsable, l’organisme qui émet cette certification n’est pas crédible aux yeux d’experts parce qu’il a des bureaux (...)


Loto-Québec et le jeu en ligne: une bonne mise?

Écrit par Daniel Duranleau, Progrès St-Léonard (09/02/2010)

Le gouvernement du Québec vient d’annoncer qu’il autorisait Loto-Québec à se lancer dans le monde du jeu en ligne. La logique qui sous-tend cette décision est que puisque le jeu en ligne existe déjà (et que les Québécois y jouent beaucoup) aussi bien s’y insérer et tenter de « discipliner » un tant soit peu cette industrie de 25 milliards de dollars à travers le monde (...)


Les jeux en ligne inquiètent la santé publique

Écrit par Guy Benjamin, Le Soleil (18/02/2010)

Les autorités de la santé publique et Loto-Québec se sont lancées jeudi dans une guerre de chiffres au sujet des dangers liés au poker sur Internet. La société d'État ne retardera pas d'un an la mise en ligne de ses jeux d'argent comme l'ont demandé jeudi les directeurs de santé publique des 18 régions du Québec.


La santé publique s'inquiète des problèmes associés aux jeux en ligne

Écrit par Lia Lévesque, La Presse Canadienne (18/02/2010)

Plus de 100 000 Québécois pourraient éprouver des problèmes associés aux jeux d'argent en ligne, selon des projections avancées par les directeurs de la santé publique des 18 régions du Québec.


Jeux de hasard en ligne - La santé publique demande à Loto-Québec de reporter son projet Québec et la société d'État rejettent la requête

Écrit par Amélie Daoust-Boisvert, Le Devoir (18/02/2010)

A jouter le jeu en ligne à l'offre de Loto-Québec pourrait attirer de nouveaux joueurs et quadrupler le nombre de cas problématiques, ont averti hier les 18 directeurs de santé publique de la province pour demander à Québec de retarder le projet. Mais ni le ministre des Finances, Raymond Bachand, ni la société d'État n'entendent reculer.


Loto-Québec et les jeux en ligne – La santé publique demande un moratoire d’un an

Écrit par Valérie Dufour, Rue Frontenac (18/02/2010)

Inquiets des répercussions sur les gens vulnérables, les 18 directeurs de la santé publique du Québec ont uni leurs voix ce matin pour demander au gouvernement de repousser d’un an le lancement du site de Loto-Québec consacré au poker et autres jeux de hasard.


Jeux de hasard en ligne - La santé publique demande à Loto-Québec de reporter son projet Québec et la société d'État rejettent la requête

Écrit par Amélie Daoust-Boisvert, Le Devoir (19/02/2010)

Ajouter le jeu en ligne à l'offre de Loto-Québec pourrait attirer de nouveaux joueurs et quadrupler le nombre de cas problématiques, ont averti hier les 18 directeurs de santé publique de la province pour demander à Québec de retarder le projet. Mais ni le ministre des Finances, Raymond Bachand, ni la société d'État n'entendent reculer.


Front commun pour contrer le jeu en ligne

Écrit par Sara Champagne, La Presse

Dans un geste rarissime, les 18 directeurs de la santé publique du Québec (DSP) font front commun pour contrer le jeu en ligne. En point de presse ce matin, ils ont demandé un moratoire d'un an sur le projet de Loto-Québec, annoncé début février, de mettre en ligne un site de jeu d'ici l'automne 2010 (18/02/2010)


La santé publique monte au front

Écrit par Simon-Olivier Lorange, La Voix de l'Est

Mécontents de la récente annonce de Loto-Québec qui proposera désormais du jeu en ligne, les directeurs de santé publique des 18 régions du Québec ont tenu un point de presse à Montréal hier afin de demander un moratoire d'au moins un an sur cette décision, le temps d'en étudier en profondeur les tenants et aboutissants. (18/02/2010)


Le pari d’Internet

Écrit par Jean-Sébastien Bernatchez, SRC (03/02/2010)

Je me doutais bien que Loto-Québec avait le jeu en ligne dans sa ligne de mire depuis un bon moment, tellement ce marché gagne en importance et se dirige, à l'image du web lui-même, dans toutes les directions.

Alors, quand j'ai reçu son PDG, Alain Cousineau, en entrevue le 18 septembre dernier, à Classe économique, je lui ai demandé si la société d'État avait l'intention de se lancer dans les loteries ou les casinos sur Internet. À ma surprise, il s'était alors montré, sauf erreur de perception de ma part, plutôt prudent et peu empressé (...)


Loto-Québec se lance dans les jeux en ligne

Écrit par Valérie Dufour, RUE FRONTENAC (03/02/2010)

«[If you can't beat them, join them», disent les Américains. Le gouvernement québécois a annoncé mercredi après-midi qu'il avait abrogé la loi pour permettre à Loto-Québec d'offrir à ses clients des jeux en ligne (...)


Loto-Québec mise sur le web

Écrit par Daphné Cameron et Mathieu Gobeil La Presse (03/02/2010)

Les Québécois pourront bientôt s'adonner à des jeux de hasard en toute légalité dans le confort de leur foyer. Dès septembre, Loto-Québec exploitera un site web où les internautes pourront jouer au poker et faire des paris sportifs 24 heures sur 24. Le gouvernement veut ainsi mettre la main sur des dizaines de millions de dollars qui lui échappent depuis quelques années au profit des portails de jeu illégaux.


Let's pass on online gambling, MDs say

Écrit par CATHERINE SOLYOM, The Gazette

It's one thing to have a government-run casino across the water, with bouncers at the door. It's another to have a mini-casino in the privacy of every Quebec home, open 24/7, with unlimited alcohol and drugs available, no need for cash, a car, friends or family. That's what online gambling provides, public health directors from across the province said yesterday, and the government should not be rushing to get in on the action to the detriment of Quebec society. (18/02/2010)


Pétition en ligne contre le jeu en ligne

Écrit par Gilbert Lavoie, LE SOLEIL (06/02/2010)

(Québec) «Une offre de jeu en ligne, intègre et sécuritaire.» C'est en ces termes que le ministre des Finances, Raymond Bachand, a annoncé mercredi que le gouvernement autorisait Loto-Québec à instaurer des jeux en ligne (...)


Jeu en ligne - Bluffeurs

Écrit par Marie-Andrée Chouinard, LE DEVOIR (05/02/2010)

Le nébuleux concept de «jeu responsable» avait déjà de quoi faire tiquer. Ce n'est pas en enrobant son projet de jeu en ligne des mots «sécurité», «intégrité» et «responsabilité» que Loto-Québec nous convaincra qu'il n'y a pas là plus de risques pour la santé publique que de bénéfices — pécuniaires! — pour l'État.


Caricature: Loto-Québec, Marc Beaudet, RUE FRONTENAC: http://ruefrontenac.com/beaudet/17467-loto-quebec-mise-sur-le-jeu-en-ligne

Alain Dubois

Author: Alain Dubois

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


Aucune annexe