Partenaire de Loto-Québec, Boss Media ferme ses sites aux Canadiens

Table de poker Boss Media,  IPNLes sites du réseau Boss Media (IPN / Gtech) n'acceptent plus, depuis le 24 septembre les joueurs canadiens. Le 7e réseau mondial de Poker en ligne avait annoncé cette mesure le mois dernier. Pour comprendre cette décision de Boss Media, il est important de savoir que c'est leur plate forme de jeu qui a été choisie par les provinces canadiennes qui offriront à leurs citoyens des salles de poker en ligne (Québec, Ontario, Colombie-Britannique, les provinces Atlantiques).

Pour ces provinces et leur société de loterie, il était difficile d'adopter une plateforme de jeu d'une compagnie qui offre, en même temps, des sites de jeu en ligne «illégaux». Au Canada, les jeux d'argent et de hasard (JAH) sont, depuis une trentaine d'années, une juridiction exclusivement provinciale. L'entente par lequel le gouvernement fédéral a cédé sa juridiction aux provinces implique que celles-ci soient les uniques responsables de la gestion et de la mise en service des jeux offerts. Dans ce contexte juridique et constitutionnel, toute autre offre de jeux est illégale. Les opérateurs des sites «illégaux» ainsi que les Canadiens qui les fréquentent sont donc sujets (théoriquement) à l'application du Code criminel (juridiction fédérale).

Boss Media a le statut de membre associé dans la World Lottery Association (WLA,) dans laquelle on retrouve comme membres Loto-Québec et les autres sociétés d'État du Canada qui gèrent l'offre de jeu. Aux États-Unis. Boss Média et son réseau IPN se sont rapidement conformés à l'interdiction d'offrir des JAH aux citoyens américains que lui imposait la mise en application de l'Unlawful Internet Gambling Enforcement Act (UIGEA). Il apparaît clairement que la stratégie de BOSS Medias et ce, depuis plusieurs années, est contrairement à Poker Stars et Full Tilt Poker, de miser sur l'offre légale des JAH pour assurer son développement.

Il semble de plus en plus évident que la World Lottery Association (WLA) joue un rôle important dans la régulation de l'offre de jeu légal. Il ne serait donc pas étonnant de voir bientôt l'ensemble des membres associés de la WLA interdire l'accès à leurs sites aux citoyens canadiens.

Et pendant ce temps à Kahnawake...

Nous apprenions la semaine dernière (lire billet et communiqué de presse) que des représentants du gouvernement québécois avaient rencontré des représentants du Conseil de bande et de la Kahnawake Gaming Commission. Le contenu de ces discussions n'a pas été dévoilé, mais nous savons qu'elles concernent l'offre de jeu en ligne (+/- 400 sites) que l'on retrouve sur la réserve et qui est régulé par la Kahnawake Gaming Commission. Nous pouvons parier, sans grand risque de perdre, que ce n'est pas un hasard si ces négociations ont lieu au moment où Loto-Québec s'apprête à mettre en ligne son propre casino Internet. Nous ne savons pas ce que le gouvernement et sa société d'État offriront en contrepartie, mais nous pouvons gager que Kahnawake finira par accepter de se conformer à l'interdiction d'accès à ses sites aux Québécois et aux Canadiens.



Quel point commun y a-t-il entre LQ, ALC, BCLC, GTECH et la WLA?

Entre 1970 et 1976, Jean-Marc Lafaille a été Secrétaire général et conseiller juridique de LQ. En 1976-1977, il s'est expatrié pour créer la Corporation des Loteries Atlantique (ALC) pour lequel il est devenu le premier directeur général (General Manager) . En 1977, il revient à Loto-Québec à titre de président et ce, jusqu'en 1985. En 1986, il obtient le poste de président chez GTech Europe SA qu'il occupera jusqu'en septembre 2001.

Lafaille a participé et participe à plusieurs associations de loteries : Membre du Conseil exécutif, Secrétaire général puis Membre honoraire du Conseil exécutif de l’Association Internationale des Loteries d’État (AILE), de 1972 à 2000; Vice Président International de l’Association Nord-Américaine des Loteries d’États et Provinciales (NAASPL), de 1980 à 1982; Membre honoraire de l’Association Mondiale des Loteries (WLA), de 2000 à aujourd’hui.

Son ami, Guy Simonis a été président de la BCLC jusqu'en 1985. Par la suite, il a été président de la NASPL et de l'AILE (organisme précurseur de la WLA). En 2000, Simonis a finalement été président fondateur de la WLA. À cela, on ajoute Michelle Carinci qui est PDG de l'ALC, ancienne de BCLC et de GTECH.

Le bureau régional de la WLA est logé dans l'immeuble de Loto-Québec rue Sherbrooke et la responsable du secrétariat de la WLA, Mme Lynne Roiter, est aussi vice-présidente et secrétaire générale de Loto-Québec.



Message important aux joueurs en ligne du réseau Boss Media / IPN

Si vous êtes joueur en ligne sur un site du réseau Boss Media et que vous y avez encore de l'argent dans votre compte, il serait important de le retirer rapidement. Le site PokerCollectif recommande aux joueurs qui fréquentent un site sur lequel il y a un montant minimum de retrait, d'entrer en communication dès que possible avec les responsables du site afin qu'ils puissent effectuer pour vous, le retrait complet des sommes que vous y avez déposé. S'il vous reste des fonds et qu'aucune action n'est prise de votre part avant le 25 octobre, le site du réseau Boss Media tentera d'abord de vous rembourser par la même méthode que vous avez utilisée pour votre dépôt et si ce n'est pas possible ils enverront vos fonds à la LGA.

Les sites de réseau Boss Média (à noter: plusieurs de ceux-ci ne sont pas accessibles aux Canadiens):

  • 110bet,
  • 24hPoker
  • 4champs
  • 5050poker
  • 66Poker
  • A-Winning-Hand
  • asteriapoker
  • BestonePoker
  • bet-at-home
  • Bet4e
  • BetbrokersPoker
  • Betclic
  • Canadapoker
  • Casino.net
  • CasinoClubPoker
  • CasinoGoodTime
  • CelebPoker
  • Club4aces
  • DevilfishPoker
  • Diamondbet
  • DryPoker
  • Erik123
  • EuroSuperPoker
  • FaccedaPoker
  • FishnChips
  • FiveStarsPokerClub
  • FortunePoker
  • Gonagas
  • GoPlayClub
  • HabanaPoker
  • HellenicPoker
  • i4Poker
  • IrishEyesPoker
  • JuegaPokerYa
  • KingSolomonsPoker
  • KojakPoker
  • LandoraPoker
  • LexPoker
  • LosPelayosPoker
  • martinspoker
  • Mermaidpoker
  • Metro.co.uk
  • MPPoker
  • MrPoker
  • NostrumPoker
  • PAF
  • ParadisePoker
  • Poker.co.uk
  • Pokerdassi2
  • PokerGalaxy
  • PokerHeaven
  • Pokerhills
  • PokerHour.net
  • pokerihuone
  • Pokerisation
  • pokerium
  • PokerKings
  • PokerMetropol
  • PokerPanthers.net
  • Pokersaints
  • Pokersens
  • PokerWIDe
  • Ramblas.ru
  • Redbet
  • Staffpoker
  • Stellapoker
  • Takewin.ru
  • TGFPoker
  • TheBetArena
  • TiltMePoker
  • TotalPoker
  • TrioPoker
  • VenturyGames
  • VIPPokerClub.de
  • VirginPoker
  • WasaPoker
  • Yahoo! Poker (uk)
Alain Dubois

Author: Alain Dubois

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (1)

Alain Dubois Alain Dubois ·  27 septembre 2010, 09:32

GTECH vient d'engager un ancien Chief Technical Officer de la loterie néo-zélandaise comme chef des ventes auprès des membres de la WLA. Y'en a combien d'anciens gestionnaires des loteries d'état chez GTECH???

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Aucune annexe



À voir également

Tout-le-monde-en-parle_Alain_Dubois.png

Alain Dubois à "Tout le monde en parle"

Dimanche 9 octobre, j'ai fait un de mes deniers tour de piste, comme expert et critique de l’industrie du gambling à la populaire émission «Tout le monde en parle».

Lire la suite

liberte-internet_-_Copie.JPG

Loto-Québec: Blocage des sites de casinos - La neutralité du Net n'est pas menacé mais...

Le gouvernement du Québec se serait enfin décidé à s'attaquer aux sites privés de jeux d'argent et...

Lire la suite