Loto-Québec implantera 40 salles de KINZO: Le gambling pour renflouer les coffres de l’État

KinzoLes gouvernements changent, mais leur attrait pour l’argent facilement gagné que leur procurent les jeux d’argent et de hasard demeure lui, inchangé. Les couts sociaux sont disproportionnés en regard des revenus... Peut importe, car c’est la seule colonne des revenus qui compte pour ce nouveau gouvernement que rien ou peu de choses le distingue du précédent. L’important c’est d’augmenter les revenus de l’État sans toucher à l’impôt des particuliers et surtout des entreprises... Après tout, le Québec n’est pas la Suède ou les entreprises considèrent que c’est de leur responsabilité sociale de payer 40% d’impôt. Les entreprises d’ici expriment plutôt leur grande fierté lorsqu’ils reçoivent des subventions de l’État sans donner en retour un sou au ministère du Revenu.

Taxe régressive et « volontaire »

Marois-CharestPour arriver à boucler son budget, le gouvernement du Québec n’a, dans ce contexte, d’autres choix que d’appliquer des compressions budgétaires, d’augmenter (ou de créer) les frais administratifs pour presque tous les services qu’ils offrent et... les revenus provenant des jeux d’argent et de hasard. Pour renflouer les coffres de l’État ou pour et retourner à celui-ci de l’argent malhonnêtement gagné (Gilles Surprenant à la commission Charbonneau) il suffit de gambler vos revenus dans un des très nombreux établissements qui offrent des jeux du Québec.

Kinzo... Rapido... Amigo.... Des jeux à la dangerosité pourtant connue.

Loto-Québec avec l’aval du gouvernement Marois va implanter 40 salles de KINZO (source le Devoir, 17/01/2013)

Inspiré par des jeux français (RAPIDO & AMIGO), le KINZO est un jeu d’argent et de hasard à tirage rapide (de 6 à 11 minutes). Les tables de jeu avec animations multimédias sont munies d’écrans HD et de plafonniers circulaires avec sons et lumières. En France, ces jeux rapportent gros à la Française des jeux (l’équivalent de Loto-Québec), mais ils sont aussi la principale cause de problèmes de jeu compulsif qui affligent «nos cousins» européens. Contrairement aux casinos traditionnels, les mini casinos dédiés au Kinzo servent de l’alcool aux tables. Aux États-Unis, on sert des boissons alcoolisées dans les aires de jeu avec l’objectif avoué d’augmenter les dépenses de jeu chez les joueurs.

La fin des bars de loterie vidéo?

L’arrivée de ses 40 mini casinos dédiés principalement au KINZO sera un coup dur pour les bars qui offrent des loteries vidéo et il est probable que la fin est proche pour la plupart de ses établissements. Avec ses 4 casinos, 2 salons de jeux (Ludoplex) et 40 mini casinos, Loto-Québec sera en mesure de rapatrier dans ses seuls établissements l’offre de jeux que nous retrouvons actuellement disséminés dans les bars et les salles de bingo. Même si ce n’est pas le cas... ces nouveaux petits casinos viendront faire une rude concurrence aux bars qui offrent des loteries vidéo.

Loto-Québec... généreux?

Sans gêne, la société d’État présente le KINZO comme une solution humanitaire au problème de financement des OSBL alors que la demande pour la marque de commerce "Kinzo" a été déposée à Industrie Canada en juin 2009 soit près d’un an avant la consultation avril 2010 auprès des 400 dirigeants d’OSBL qui ont vue, leur revenu provenant des bingos s’envoler en fumé, entre autres, depuis la mise en application des derniers lois et règlements antitabac.

Et si....

Est-ce que la stratégie de Loto-Québec ne serait pas de mettre en place un vaste réseau d’établissements de jeu qui lui permettrait de reprendre sous son aile l’ensemble des activités de jeux au Québec?

Alain Dubois

Author: Alain Dubois

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (3)

Pokerman Pokerman ·  17 janvier 2013, 06:46

Il m'apparait évident que l'objectif de Loto-Québec est clairement de rapatrier toutes offres de jeux sous son aile boiteuse. On a pas besoin d'être un expert en comptabilité pour comprendre qu'en éliminant les intermédiaires entre eux et les clients, ils y récupèrent des millions de dollars.

Maintenant que les ALV sont bien implantés et que le risque de voir réapparaitre les anciennes "machines" désuètes est pratiquement inexistant, il est évident que Loto-Québec a toute la latitude nécessaire pour agir comme bon lui semble sans le moindre réel soucis.

Comme il est aussi évident que les problèmes sociaux que cette industrie créer est un élément sans importance pour le gouvernement, ils ont donc toutes les raisons possibles pour investir dans de nouveaux établissements afin d'augmenter l'offre de jeux et bien sûr, du même coup, les revenus provenant de cette industrie. Mais malgré tout, j'ai bien aimé la photo que vous avez jointe à votre article..!!! :)

L'honnêteté, l'intégrité, le respect envers les citoyens et leurs santé ne sont carrément pas des éléments influençant les décisions de Loto-Québec. Une des preuves les plus flagrantes à cet effet est l'ensemble de l'offre de jeux d'Espacejeux où il est plus qu'évident qu'ils sont prêts à tout pour augmenter les revenus de l'état. Plus que jamais, beaucoup de gens dénoncent la façon dont les cartes sont distribuées au poker sur leur site et, fidèle à leur façon de faire, ils ignorent totalement ceux qui osent affirmer leurs doutes fondées. De toutes façons, il est aussi clair que, pour Espacejeux, la division poker est un lamentable échec mais aussi, que tout ça n'a aucune importance pour eux car, malgré tout, Espacejeux est rentable avec la grande division "Casino", ce qui a sûrement été l'objectif, bien avant l'ouverture de celui-ci, il y a maintenant plus de 2 ans.

En ce qui me concerne, je n'ai aucun attrait envers le casino virtuel de Loto-Québec, pas plus que j'en ai pour les Ludoplex ni que j'en aurai envers les salles de Kinzo. Et maintenant, je n'ai pratiquement plus aucun intérêt envers la division poker non plus. Le gestion d'une salle de poker en ligne pour le gouvernement était le dernier espoir de pouvoir enfin jouer au poker en ligne dans une enceinte honnête et intègre. Aujourd'hui, la preuve est faite que le gouvernement a choisit le même chemin que ceux, qu'eux-même, qualifiait de "douteux" avant l'ouverture de leur propre site.

Il n'y a donc plus aucun espoir. J'ai tenté, en vain, de me battre afin que justice soit faite envers l'intégrité de la distribution des cartes, qui est fondamentale pour la pratique du poker. Aujourd'hui, je jette l'éponge et fait comme tous les autres qui n'y croient pas: Je n'y joue pratiquement plus et quand je le fais, c'est presque sans intérêts, sachant trop bien que, tôt ou tard, surviendra la fameuse main qui m'éliminera du jeu. Oh! J'oubliais... Je suis un imbécile, un "loser", un idiot, un "Thin Foil Hat" qui fabule et vois des conspirations partout... Mais il n'en reste pas moins qu'à mes yeux, comme aux yeux de millions d'autres passionnés de poker, l'évidence est telle que je n'arriverai jamais à comprendre que quelqu'un puisse être réellement assez restreint d'intelligence pour ne pas être en mesure de voir la réalité qui se cache derrière les fameux GNPA. Parfois, l'évidence est telle que l'être humain ne veut pas la voir...

Je termine en reprenant une phrase que j'ai écrit dans un récent article de Mr Leblond, intitulé: "Trois mains mini crève-coeur sur EspaceJeux-Poker en 27 heures".

"Je termine avec une petite prédiction à 5 sous: Le mini BBJP dépassera le 10000$.... Comme par hasard...!!!! :)"

Aujourd'hui même, ce fameux mini BBJP dépasse les 12000$. Bien sûr, il inclut un ajout de 2000$ de Loto-Québec pendant la période des Fêtes, mais il n'en reste pas moins que ma prédiction s'est avérée juste.

Bien sûr, encore une fois, je ne suis qu'un paranoïaque selon certaines personnes aveuglées par leurs égos. Mais en fait, je me fout royalement de ce que ces gens peuvent penser de moi et même si ce n'est peut-être que le "hasard" qui a fait en sorte que ma prédiction s'est avérée juste, en ce qui me concerne, je ne crois pas à ce fameux "hasard".

Mon raisonnement concernant ma prédiction était bien simpliste: Puisque le mini BBJP a été gagné beaucoup trop souvent en trop peu de temps, le GNPA se devait de rééquilibrer les probabilités et, du même coup, l'écart-type s'y rattachant. À partir du moment où le GNPA se doit de faire en sorte que le mini BBJP ne DOIT PAS être gagné pendant un certain nombres de mains afin de rééquilibrer l'écart-type, il n'y a PLUS de hasard. Nous sommes clairement en présence d'un contrôle de distribution des cartes par le GNPA.

Je sais... Je suis un idiot... Mais s'il persiste tout de même le moindre doute dans votre esprit, ayez un oeil sur ce fameux mini BBJP car, en ce moment même, l'écart-type doit probablement être très près d'avoir retrouvé l'équilibre... !!! :)

Pokerman Pokerman ·  20 janvier 2013, 05:53

Juste pour le plaisir de la chose. Je viens tout juste d'aller jeter un oeil au montant du mini BBJP. Croyez-le ou non, il est actuellement à juste un peu plus de 2700$, ce qui signifie qu'il a bel et bien été gagné, il y a très peu de temps...

Encore une fois, ma prédiction s'est avérée juste.... Bien sûr... Tout ça n'est que de la "chance" diront les "génies du poker"...

Mais moi, comme je l'ai expliqué, il y a un raisonnement très simpliste derrière mes prédictions... Et, bien qu'encore une fois, ce n'est que le "fruit du hasard" qui a fait en sorte que mes prédictions se sont avérées juste, pour certains... Pour moi, c'est clairement une preuve de plus que la distribution des cartes par GNPA est BEL ET BIEN CONTRÔLÉE et non pas aléatoire comme certains en sont convaincu...

Comme je l'ai dit dans mon précédent commentaire: "Parfois, l'évidence est telle que l'être humain ne veut pas la voir..."

Jean Leblond Jean Leblond ·  21 janvier 2013, 09:52

Après les trois MMCC remportées en 24 heures, il faut constater que la sixième main a été très longue à survenir (voir le billet suivant sur les Silly giggles). À tout le moins, Espacejeux n'est pas à l'abri des événements statistiquement étonnants. Nous n'en sommes pas encore à l'improbable, mais on continue à s'en approcher.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Aucune annexe



À voir également

Francois_Trucy_senateur.png

Hommage à François Trucy, sénateur de la «République Des Jeux»

Elu pour la première fois en septembre 1986, le sénateur Trucy – auteur de nombreux rapports sur les...

Lire la suite

loup_bergerie-amya.jpg

Privatisation du jeu en ligne à Loto-Québec et paris sportifs...

Récemment, le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitao, a laissé entrevoir la possibilité que...

Lire la suite