Double langage sur la collusion intradomicile chez EspaceJeux?

200px-stream_enajarvi.pngIl y a quelques jours, dans un commentaire (28 janvier 22:36) que j'ai ajouté au billet Silly Giggles-2, j’ai écrit :

La politique d'un pseudonyme par adresse postale incite les couples, tous deux adeptes de poker, à jouer avec le même compte.







Dans le commentaire suivant, sebasdess demande d’où je tiens cette information en affirmant qu’elle serait totalement erronée. À la dernière phrase de son commentaire, sebasdess fait vaguement référence à une décision de la Commission d’accès à l’information.

CommentaireSebasdess_2013-01-28_.png
Il n’y a rien de mieux que de remonter à la source. Voici en quoi consistait la requête auprès de la CAI. Quatre jours après l'inauguration, le 5 décembre 2010, un joueur, inscrit sur EspaceJeux, communique par téléphone avec le service à la clientèle pour s’enquérir de la possibilité pour deux personnes vivant sous le même toit d’ouvrir chacune un compte pour jouer sur le site d’Espacejeux.

CAI_2012-07-05_Paragraphe09.png
Le 9 décembre 2010, un enquêteur à l’emploi d’EspaceJeux communique avec le joueur pour lui expliquer que son compte a été fermé.

CAI_2012-07-05_Paragraphe12.png
Lors de l'audition, Monsieur Éric Boucher, superviseur des employés du service à la clientèle, a témoigné pour indiquer que l’information communiquée par le préposé était fausse et qu’il a été réprimandé pour cette erreur.

CAI_2012-07-05_Paragraphe23.png
Plus qu'une simple réprimande, l'avocat d'EspaceJeux mentionne qu'il s'agissait de mesures disciplinaires. La méprise de l'employé n'est manifestement pas mineure.

CAI_2012-07-05_Paragraphe46.png
À cet égard, l’avocat d’EspaceJeux demande à la CAI de ne pas donner accès aux enregistrements téléphoniques car ceux-ci pourraient transmettre un message erroné …

CAI_2012-07-05_Paragraphe26.png
... pire l’information est incomplète et trompeuse.

CAI_2012-07-05_Paragraphe48.png
Dans la décision, il est intéressant de constater que la CAI a retenu du témoignage de Monsieur Boucher que la politique d’EspaceJeux n’a pas été modifiée depuis décembre 2010, soit depuis l’inauguration.

CAI_2012-07-05_Paragraphe64.png
À noter que la décision de la CAI ne force pas de changement dans la politique d’EspaceJeux quant à la gestion des comptes. On ne peut pas considérer que l’interdiction ne vise que le comportement précis du joueur … et que, par défaut, tout le reste est autorisé … ce que sebasdess fait dans sa dernière phrase.

Les témoignages entendus par la CAI établissent qu’il était erroné de dire au joueur qu’il pouvait y avoir deux joueurs au même domicile. L’employé a été sanctionné pour l’avoir fait. L’avocat d’EspaceJeux indique que l’information est trompeuse. La CAI retient que, en juillet 2012, la règlementation de décembre 2010 n’avait pas été modifiée.

Si, chez EspaceJeux, des gestionnaires disent le contraire aux copains des forums, il y a manifestement un problème de double langage.



Photo : Stream in Enäjärvi, Pori, Finland (Kallerna)

Jean Leblond

Author: Jean Leblond

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (2)

Claude Claude ·  09 février 2013, 10:34

En fait, le problème est bien réel.

C’est moi qui ai fait la demande des enregistrements auprès de la CAI. Il faut considérer que l’ancien président (Alain Cousineau) de Loto-Québec avait donné un entrevu en novembre 2009 à l’émission de Jean-Luc Mongrain. Monsieur Cousineau avait vanté l’intégrité du jeu en ligne (Espacejeux) de Loto-Québec.

Suite aux propos que j’ai tenu lors des deux enregistrements, un avec un représentant d’Espacejeux et l’autre avec le vice-président de la sécurité d’Espacejeux, cedit vice-président a voulu à me rencontrer.

Lorsque j’ai rencontré ce vice-président, celui-ci m’a informé qu’effectivement il peut s’avérer que des personnes vivant sur le même toit jouent de connivence. Il m’a informé que si Loto-Québec avait des doutes que des personnes vivant sur le même toit jouaient de connivence, que cela pourrait prendre des semaines, voire des mois avant que les surveillants de leur département de la sécurité puissent s’en rendent compte. À mon avis, des semaines, voire des mois est beaucoup trop long.

Le pire dans tout cela est que j’ai suggéré à ce monsieur (vice-président de la sécurité d’Espacejeux) que Loto-Québec devrait du moins installer des (Pop Up Windows) afin d’informer les gens qui s’assoient à une table qu’il peut s’avérer que certaines personnes pourraient jouer de connivence. La réponse de ce vice-président de la sécurité d’Espacejeux fut: Loto-Québec ne fera jamais cela. Je lui ai demandé pourquoi. Il m’a répondu : ça créerait une panique.

À mon avis, il y a donc lieu à se questionner sur la politique qu’exerce Loto-Québec concernant leur jeu en ligne.

Jean Leblond Jean Leblond ·  10 février 2013, 01:04

Bonjour Claude,

Le concept de jeu responsable est au centre de la politique d'intégrité et de sécurité de Loto-Québec, et conséquemment d'EspaceJeux.

La possibilité, pour le joueur, de faire un choix éclairé, concernant la décision de jouer ou pas, est une condition sine qua none du concept de jeu responsable.

Ceci implique que Loto-Québec a le devoir de s'assurer que les joueurs ont une représentation exacte de la situation de jeu. En ce sens, il est particulièrement pertinent de demander à ce que les joueurs soient informées des défauts de sécurité du contexte de jeu. La collusion intradomicile fait partie de ces défauts de sécurité. Je crois aussi que le problème peut avoir suffisamment de conséquences négatives pour justifier une mise en garde.

Est-ce que cela créerait une situation de panique? Mmmmppphhrrrmmm! Ce n'est pas la première exagération que j'entends de la part d'un promoteur de jeu.

Fondamentalement, l'industrie du jeu repose sur une pierre fragile : sa capacité de convaincre le joueur de poser un geste qui lui est préjudiciable. Si on disait tout au joueur ... il est probable que personne ne jouerait. À défaut de pouvoir mentir (la zone grise est néanmoins ici immense), on s'acharne à en dire le moins possible et à laisser les gens se créer des illusions. Plutôt bizarre pour une société d'état.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Aucune annexe



À voir également

Une main gagnante: GTECH, WLA, Loto-Quebec

EspaceJeux a 1 an

Le site de jeu en ligne Espacejeux, lancé l'an dernier par Loto-Québec, ne va pas aussi bien que...

Lire la suite