Un écosystème spolié

220px_delphyodontos_dacriformes.pngSur un réseau de poker en ligne, les tournois gratuits sont utiles à familiariser les novices. C’est probablement une des principales portes d’entrée des joueurs récréatifs dans l’écosystème, notamment en favorisant une participation quotidienne. L’exploitant récompensant les gagnants avec des petits lots, on peut anticiper que ces petits gains vont motiver une inscription à des tournois avec coût d’entrée et conséquemment l’espoir de lots plus importants en bourse.

Du moins, c’est comme ça quand les tournois gratuits ne sont pas spoliés par les joueurs réguliers. À chaque fois qu’un novice ne gagne pas, ou ne figure pas bien, l’écosystème s’affaiblit d’un joueur qui abandonnera plus vite au lieu de persister. Mais, il y a pire. Les réguliers, qui jouent simultanément à plusieurs tables, n’ont pas 4 heures à consacrer à un tournoi qui rapporte peu. Comme il n’en coûte rien, le régulier va jouer n’importe quelle main sans vraiment porter attention. Si la chance lui procure rapidement un grand nombre de jetons, il a ce qu’il faut pour écraser rapidement les novices et les écarter des tables finales. Sinon, il va se débarrasser rapidement du tournoi en faisant le fou ou en se déclarant absent. Ce faisant, les réguliers détruisent l’expérience poker des novices car le tournoi n’est plus une partie de poker mais une loterie. Motivé par le poker, le novice ne trouve pas là ce qu’il cherche.

Sur le Canadian Poker Network (CPN), la présence des réguliers aux tournois gratuits, par surcroît équipés de logiciels d’aide à la décision, est une des explications plausibles au fait que l’écosystème apparaît épuisé en joueurs récréatifs. Les réguliers se mangent entre eux. La perte est probablement irrémédiable.

Malgré un buzz initial probable, l’arrivée éventuelle de PokerStars.ca n’est pas une solution car les frontières de l’écosystème seront probablement les mêmes. Au Canada, le code criminel ne permet pas aux provinces d’offrir l’accès à une activité de jeu à une personne située ailleurs que sur son territoire … pas même à ses citoyens hors territoire. En l’occurrence, on ne peut pas accéder à son compte EspaceJeux en Colombie-Britannique malgré que PlayNow fasse partie du Canadian Poker Network (CPN). Sans l’accord du gouvernement fédéral pour changer le code criminel, la barrière territoriale est immuable. Le Québec ne peut pas conclure un accord avec le New Jersey, par exemple, comme il l’a fait avec la Colombie-Britannique. Les accords se limitent aux provinces, et l’Ontario n’est manifestement pas pressée peu importe que ce soit via PokerStars ou autrement.

Actuellement (du 1 janvier au 14 septembre 2014), dans les tournois gratuits, le CPN accuse un retard sur la même période l’an passé (du 1 janvier au 14 septembre 2013) (voir le graphique ci-après). Quotidiennement, il y a 4 tournois gratuits. Pour les tournois de 01:00, 16:00, 19:00 et 22:00, les retards dans le nombre d’inscriptions sont respectivement de 8,8%, 6,1%, 6,2% et 7,9%. Pour l’ensemble de l’année 2013 (la dernière année complète), le nombre moyen d’inscriptions était respectivement de 296, 518, 647, 574. Dans son rapport annuel 2012-2013, Loto-Québec affirmait (voir page 10) avoir franchi le cap des 100,000 comptes créés sur EspaceJeux.

EJ_2014-09-15_Tournois_gratuits.png
Entre l’inauguration et le 23 mai 2011, les tournois gratuits s’appelaient Poker 101 et les gagnants se partageaient 20 lots totalisant 101 dollars. Puis (voir la ligne verticale noire en pointillée), EspaceJeux a modifié sa formule pour créer des tournois gratuits où seulement 5 gagnants se partagent 25 dollars. PlayNow s’est joint au réseau le 19 février 2011. Il y a eu une baisse des inscriptions. L’arrivée du Manitoba le 23 janvier 2013 passe inaperçue.

À noter aussi que durant la période Poker 101, il y a eu deux séries de tournois-satellites gratuits quotidiens menant à des finales avec d’importants lots en bourse (voir le second graphique). De l’inauguration (1 décembre 2010) au 11 février 2011, il y a eu la série des tournois 250K (au total 250 000 dollars distribués en lots quotidiens, hebdomadaires ou durant la finale). Puis, à l’arrivée de PlayNow, il y a eu un 100K entre le 21 février 2011 et le 18 mars 2011. Malgré des lots plus alléchants, le nombre d’inscriptions n’a jamais dépassé les données enregistrées en 2013. Tout indique que l'écosystème avait peu de ressources avant l'inauguration et qu'il a été mal stimulé à partir de mai 2011. En 2013, il a probablement atteint son niveau maximal, mais avec un ressac en 2014 qui témoigne que la stimulation a surpassée les processus de resourcement.

C'est simpliste d'évoquer une tendance mondiale pour expliquer les difficultés du CPN. Le poker en ligne est une structure pyramidale destinée à chuter d'autant plus rapidement que l'écosystème a été maltraité.

EJ_2014-09-15_Tournois_gratuits_poker101.png

Dessin : Apokryltaros

Jean Leblond

Author: Jean Leblond

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (6)

Pokerman Pokerman ·  16 septembre 2014, 07:57

Je dois vous avouer que je suis très surpris d'apprendre que les "regs" font partis des joueurs de tournois "freerolls". À cet effet, je crois qu'il y va de notre vision de ce qu'est un "reg". Dans le cas présent, nous devons certainement parler de "regs" de micro-limite et rien d'autre. Et encore là, moi-même faisant (ou faisais car j'ai pratiquement totalement délaissé le poker en ligne) parti de cette catégorie, je dois vous dire que je n'ai pas le moindre intérêt à passer des heures et des heures à jouer ce genre de tournois de bingo pour, peut-être, avec énormément de chance, de gagner une poignée de "trente-sous".

Ce type de tournoi devraient être joués pour le plaisir car sinon, d'aller ramasser des bouteilles vides le long de la route est beaucoup plus rentable. Mais en fait, pour quel plaisir? Le joueur le moindrement expérimenté sait très bien qu'Il n'y a que très peu de plaisir à jouer ce genre de tournoi. Alors, qui donc s'y intéresse? Honnêtement, puisque je ne fais pas parti de ces nombreux (oui nombreux car ils représentent plus de la moitié des joueurs d'Espacejeux, j'ai peine à m'expliquer cet engouement pour ces tournois. À mon avis, la seule raison logique que je peux m'imaginer est que la très grande majorité d'entre eux ne veulent pas déposer un sous sur un site de poker car ils n'ont AUCUNE confiance en ceux-ci. Ainsi donc, puisqu'ils aiment le poker, ils se contentent de ces minables tournois. C'est leurs choix. Pour ma part, j'aime mieux m'abstenir mais je respecte leurs choix.

Pour en revenir aux "regs", à mes yeux, les "vrais regs" ne jouent pas ce type de tournois. Ils n'ont pas de temps à perdre là. De plus, je ne crois pas que la façon de jouer ce type de tournois soit typique à ces "regs". En fait, que ce soit un "freeroll", du "play money" ou encore tous les tournois en micro-limites, cette façon de jouer est la norme. Et comme vous le savez déjà, à mon avis, ce qui détruit la motivation des nouveaux joueurs n'est certainement pas cette façon de "jouer en fou" comme vous dites si bien mais bel et bien cette distribution des cartes totalement truquées qui fait en sorte que ces joueurs qui se fout de gagner ou perdre réussiront, beaucoup trop souvent, à sortir gagnant de mains qui avaient pourtant pratiquement aucune chance logique de gains. C'est carrément dégueulasse et c'est ça qui fait en sorte qu'un jour ou l'autre, un amateur s'écoeure et fini par cesser de jouer.

Voilà pourquoi le poker en ligne est en constante décroissance. Il n'y a aucune autre raison sensée. Avec le temps, les passionnés de poker comme moi finissent par se rendre à l'évidence que le poker en ligne est une arnaque tout simplement et c'est carrément et uniquement ce fait qui détruit l'écosystème du poker à une vitesse grand V. Ainsi donc, ceux qui sont en train de tuer le poker en ligne ne sont nuls autres que les opérateurs de sites eux-mêmes et ce en collaboration avec les forums et la poignées de joueurs qui prennent un plaisir maladif à faire passer pour un imbécile celui qui a le courage de dire la vérité si bien que ce dernier finira par se taire. Mais il n'en reste pas moins que les faits sont là: Le poker en ligne est en train de mourir et c'est une excellente nouvelle car, avec un optimiste peut-être exagéré, nous aurons peut-être, un jour, la chance d'avoir un site de poker en ligne avec une VRAIE distribution des cartes.

En ce qui concerne Pokerstars, je suis très curieux de connaître l'achalandage réel des canadiens sur ce site. Nous serions peut-être surpris de constater que celui-ci est bien loin de ce qu'on pourrait croire. Que ce soit Pokerstars ou n'importe quels autres sites, ils n'échappent pas à l'intelligence des gens qui délaissent ces sites programmés pour une partie en "live" ou encore, qui se tournent carrément vers un autre passe-temps, une autre passion. Bien sûr, l'expérience de jeu est incomparable entre Pokerstars et le déchets Espacejeux au niveau de la qualité à tous les niveaux, que ce soit pour la plateforme, l'achalandage, le service à la clientèle, les bourses à gagner, etc. mais, qu'on le veuille ou non, encore une fois, tous, qu'ils soient les meilleurs ou les pires, subissent les contrecoups de ce qu'ils ont créés: Une arnaque informatique.

Jean Leblond Jean Leblond ·  16 septembre 2014, 08:49

Bonjour Pokerman,

Rappelle-toi le défi qu'a popularisé Chris Ferguson. Partir de rien et empocher $10,000 en gain. Le point de départ, de redépart, de reredépart, etc. était un tournoi gratuit sur Full Tilt. Ce ne sont pas ces joueurs qui font vivre un écosystème.

Pokerman Pokerman ·  16 septembre 2014, 10:35

Ça me rappelle aussi que Prince Poker promotionne aussi ce genre de défi où les chances de croiser le vrai Père Noël sont de loin beaucoup plus probable que de réussir celui-ci...!!! Voilà un bel exemple de prendre les gens pour des imbéciles...!!! Au fait, qui a réussi ce défi?! :D

Jean Leblond Jean Leblond ·  20 septembre 2014, 12:35

Chris Ferguson a réussi à le faire après quelques tentatives. D'autres joueurs l'ont certainement réussi. Mais, je n'ai pas fait le suivi.

Pokerman Pokerman ·  20 septembre 2014, 01:09

En ce qui me concerne, je ne crois absolument pas que Ferguson ait honnêtement réussi ce challenge. S'il l'a vraiment fait, c'est certainement parce que son compte était programmé pour le réussir. Tout ça n'est qu'une belle histoire utopique visant à motiver les amateurs de poker à croire que c'est possible.

Jean Leblond Jean Leblond ·  20 septembre 2014, 05:05

Connaissant la suite des choses, cela ne surprendrait pas.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Aucune annexe



À voir également

Tout-le-monde-en-parle_Alain_Dubois.png

Alain Dubois à "Tout le monde en parle"

Dimanche 9 octobre, j'ai fait un de mes deniers tour de piste, comme expert et critique de l’industrie du gambling à la populaire émission «Tout le monde en parle».

Lire la suite

liberte-internet_-_Copie.JPG

Loto-Québec: Blocage des sites de casinos - La neutralité du Net n'est pas menacé mais...

Le gouvernement du Québec se serait enfin décidé à s'attaquer aux sites privés de jeux d'argent et...

Lire la suite